Jean Ferrat – Le polonais