Jean Ferrat – Quatre cents enfants noirs